ANNWEEN, 12 ans – Elle est la Benjamine des membres RUPTUR ! Sa maman Virginie LEMAIRE est membre aussi, à travers l’entreprise MECAPACK dont elle est salariée.

 

Question de volonté, d’implication, de collaboration et de compréhension des enjeux… Quand il y a un sens au projet pour toutes les parties prenantes, alors tout est possible !

 

Quand le livre « Le sac plastique et le 7ème continent » éveille la conscience des enfants… Nous sommes en octobre 2018, et alors que ses parents et son enseignant lui suspectent une dyslexie, la lecture de ce livre rédigé de manière adaptée à cette pathologie – le premier de sa vie qu’elle réussit à terminer – confirme certes ce diagnostic mais c’est surtout une révélation pour elle : « quand, à la fin du livre, j’ai lu que nos parents avaient trop pollué et que maintenant c’était à nous les enfants de nettoyer tout ça, ça a tellement résonné en moi, j’ai dit à mes parents que je voulais m’engager dans une association écologique. »

Alors en vacances dans l’arrière-Pays de Cannes, durant ses promenades elle se met à ramasser plastique, cannette, papier et autres déchets… Au camping, avec une amie elles collectent mégots, paquets de chips, bouteilles qui trainent par terre… et sont félicitées ! A la rentrée, Anween poursuit sur sa lancée, d’une part en proposant de distribuer à l’ensemble des élèves du collège un flyer présentant des bonnes pratiques à mettre en place à la maison, et d’autre part en suggérant l’organisation d’un atelier sur l’écologie.  Des éco-délégués sont ainsi élus, ayant pour mission de mener des actions sur l’ensemble du collège tel le tri des déchets, opérationnel dès le mois de décembre au self avec la mise en place d’un bac nourriture, un bac emballages et un bac serviettes.

 

Quand la conscience des enfants éveille celles des plus grands… A commencer par les parents !
Devant la volonté, l’enthousiasme et l’engagement grandissant d’Annween, sa maman Virginie ne saurait être insensible, et c’est un déclic pour elle aussi. De suite, elle se met à pied d’œuvre pour accompagner sa fille dans sa démarche ! Et très vite elle s’interroge sur le décalage entre le sens de sa vie personnelle et celui de sa vie professionnelle… mais pas pour longtemps !

Quand la conscience des salariés rencontre celle des dirigeants…
Virginie est alors salariée depuis 20 ans au sein d’une entreprise vendéenne fabricant des machines de conditionnement. Fin 2019, elle est invitée, comme l’ensemble des salariés, et des clients de l’entreprise, à participer à la présentation de l’association RUPTUR. La société vient d’y adhérer et le dirigeant souhaite que la démarche soit présentée à l’ensemble des parties prenantes. « Quand les responsables n’entreprennent plus uniquement sur le chiffre mais désormais sur un projet global d’entreprise partie prenante de son environnement… ça a du sens ! » Une initiative du dirigeant très appréciée des salariés « L’écologie ce n’est pas qu’à la maison, on peut partir d’en haut. » Virginie adhère de suite au concept et fondements de Ruptur « partir de l’entreprise jusqu’à l’enfant… l’association est vraiment dans son temps ».

 

Et c’est ainsi que… Virginie s’empressa de parler de Ruptur à sa fille ! Qu’Annween visionna la vidéo de l’interview de Gunter PAULI des journées bleues Ruptur 2018 et l’intervention de Charles BARREAU, « j’ai adoré ces discours, faciles à comprendre pour des enfants et qui vont droit au but, c’est magique ! » … qu’elle fut invitée à participer à la réunion Transmission du 23 novembre 2019, et qu’elle devint membre active, pétillante ambassadrice de Ruptur !

« C’est fou, avant de lire Le sac plastique et le 7ème Continent je ne faisais pas la différence entre le sac des ordures ménagères et le sac des emballages. » Depuis, cette étudiante aujourd’hui en 5ème au collège Pierre Mendès France à La Chataigneraie (85) met tout son cœur à l’ouvrage pour améliorer les choses. Elle fait, entre autres, parti du comité d’organisation du concours Faisons Demain auquel participent 25 classes du CM1 à la Terminale et dont les travaux seront rendus en Mai prochain. Car si le contexte sanitaire actuel ne permet pas de confirmer la faisabilité d’organiser la remise des prix initialement prévue pour cette première édition, les projets réalisés seront valorisés et la seconde édition est d’ores et déjà en préparation pour un lancement en Septembre 2020.

 

 

A 12 ans, cette véritable boule d’énergie débordant d’enthousiasme pour faire écologique, n’a pas fini de nous rappeler à nos responsabilités !