3ème édition des Journées Bleues Ruptur
« de la Terre à la Mer »

 

…Sur la base des éléments qui composent notre monde : Eau, Terre, Air, Feu
sans oublier le 5ème élément, la quinte essence, le lien entre tous…

 

Faire LE lien pour bâtir un (éco)système (société) durable et responsable de production, de consommation, de répartition et de distribution des richesses environnementales, humaines et financières… Faire LE lien en mobilisant toutes les parties prenantes de cette nouvelle société à imaginer… Tel est l’objectif poursuivi par RUPTUR depuis 2 ans maintenant, tel en a été son défi relevé durant le confinement avec le Chantier Ruptur « Le Coup d’Après » pour co-construire une feuille de route de solutions et d’actions pour CONCRETISER et DEMULTIPLIER toujours plus de projets bleus ! (Toutes les synthèses du Chantier « Le Coup d’Après » sont en ligne sur notre site internet : https://www.ruptur.fr/actualites/chantier-ruptur-le-coup-dapres/)

 

Au programme de la Journée Bleue du 16 octobre 2020


ENSEMBLE, AGISSONS POUR IMAGINER ET CONSTRUIRE LE MONDE DE DEMAIN…
Dans la continuité du Chantier « Le Coup d’Après », RUPTUR a lancé un Appel à solutions pour inspirer et ainsi favoriser toujours plus la concrétisation du monde de demain !

– présentation des 18 solutions bleues sélectionnées

– répertoriées en 6 thématiques travaillées en ateliers-conférences :

BTP – Construction Déconstruction :penser autrement le bâtiment sur tout son cycle de vie (conception, construction, utilisation, déconstruction) pour diminuer ses impacts environnementaux de manière globale et durable.

RESSOURCES, ACHATS ET APPROVISIONNEMENTS BLEUS : mieux acheter, s’approvisionner et consommer dans le cadre professionnel, en créant des écosystèmes bleus sur nos territoires. Réemploi, réparation, recyclage, les déchets des uns sont des ressources pour les autres !
 
PLASTIQUES : aujourd’hui, seuls 21% des plastiques sont recyclés, les autres sont enfouis ou incinérés, s’ils ne finissent pas leur vie dans la nature et les océans. Comment, lorsqu’il n’est pas possible d’en réduire notre consommation, créer et utiliser des filières bleues locales de recyclage des plastiques sur une boucle complète ?
 
ALIMENTATION DURABLE :Selon l’ADEME, L’alimentation représente entre 20 et 50 % de notre empreinte environnementale. Comment via nos organisations (privées, publiques) nous pouvons diffuser, déployer de nouveaux modèles, pratiques, solutions, qui permettent d’avoir une alimentation plus seine, locale, et durable.
 
TRANSMISSION :transmettre les clés de penser et agir autrement ! En considérant toutes les générations comme source d’inspiration et de sensibilisation pour créer, ensemble, l’économie de demain : créative, responsable, et durable. Enfants, dirigeants, salariés, retraités…tous concernés !
 
COMPTABILITE EN TRIPLE CAPITAL : dessiner un nouveau modèle comptable favorable au développement d’une entreprise soutenable et performante, prenant soin de la nature et des hommes.

 

– plénière de clôture avec :

François GALGANI
François Galgani mène des recherches en océanographie, biologie marine et environnement depuis plus de 30 ans. Il a travaillé successivement dans le Centre Océanologique du Pacifique en Polynésie, à l’Université des pêches de Tokyo et à l’Université Stanford/Hopkins marine station en Californie. Il est responsable de projets à l’Ifremer, responsable d’un groupe européen sur les déchets marins, responsable d’un groupe de la commission international océanographique sur la pollution plastique  et membre du comité de pilotage de la mission « Océans » du programme Horizon Europe de la commission européenne. François Galgani est également référent « déchets marins » auprès du ministère de l’environnement, et a contribué à plus de 150 publications internationales et 70 campagnes océanographiques.

Catherine CHABAUD – « De la course au large à l’engagement pour l’Océan »
Très tôt passionnée de mer qu’elle a découverte autant en Bretagne que dans les calanques de Marseille, Catherine Chabaud a tour à tour consacré sa vie au journalisme, à la course au large, puis à la préservation de la mer et du littoral et plus largement au développement durable. En 1997, elle est devenue à 34 ans, la première femme à boucler un tour du monde en solitaire sans escale et en course à l’occasion de la troisième édition du Vendée Globe, qu’elle a disputé une deuxième fois en 2000.
En 2002, elle met un terme à la course au large pour s’engager dans la préservation de la mer et du littoral. Elle tourne des documentaires sur le développement durable, participe au Grenelle de la mer, siège au Conseil économique social et environnemental, mène une mission de déléguée ministérielle à la mer et au littoral. Elle est co-fondatrice de l’association Innovations bleues (programme Voilier du Futur), de la Plateforme Océan et Climat et l’initiatrice de l’appel pour l’Océan, bien commun de l’Humanité.
Depuis le 26 mai 2019, elle est devenue Députée européenne au sein du groupe Renew Europe.
Elle est l’auteur de Possibles Rêves, Entre deux mers, entre deux mondes, Préserver la mer et son littoral, Femme libre, toujours tu chériras la mer, Parfums de Rhum édités chez Glénat.
Catherine Chabaud est Officier de la Légion d’Honneur, Chevalier du Mérite National et Chevalier du Mérite Maritime.

 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE EN CLIQUANT ICI…

 

18 solutions bleues à découvrir ! Les intervenants se préparent. Ils étaient rassemblés le 28 septembre dernier chez MEDIAPILOTE, membre bénévole de l’Association, pour affiner leurs interventions. Retour en images :