PORTRAIT : Jérémy CANTIN – E-NEO

L’incroyable histoire de la légalisation du rétrofit en France !
Convertir un véhicule thermique en électrique et rouler avec, c’est désormais possible !

 

La voiture. Indispensable objet du quotidien. Incontournable dans nos vies.
Et ce, alors même que la pollution atmosphérique (particules diverses) est coupable de 48.000 décès prématurés en France par an…

Septembre 2015. Le scandale du « Diesel Gate » éclate, révélé par l’Agence Américaine de Protection de l’Environnement. Jérémy CANTIN est dans son garage ce jour-là, BROUZILS AUTOS qu’il a créé en Vendée 10 ans plus tôt. Avec ses collaborateurs, ils s’imaginent « un monde, demain, privé de véhicules thermiques (essence et diesel)»… Si le ton est à l’utopie, l’enjeu, lui, est bien réel quand le cadre réglementaire européen pour accompagner le mouvement de lutte contre le réchauffement climatique impose aux constructeurs de véhicules de tourisme de réduire les émissions de CO2 moyennes de leurs gammes en 3 étapes d’ici 2030, et que la France, elle, interdira la vente de véhicule thermique en 2040. Les constructeurs automobiles le savent, une des solutions majeures dans le mix énergétique, pour respecter ces contraintes environnementales dans les 10 ans : c’est l’électricité ! Et si une offre existe aujourd’hui sur le marché national, elle ne représente que 2% du parc total.

La révolution des transports est en marche, en route vers la mobilité décarbonnée !

Cet enjeu, Jérémy CANTIN en est bien conscient, il le concerne directement dans ses deux activités : de réparation de véhicules récents et de restauration de voitures anciennes et de collection américaines et Volkswagen, sa grande passion ! Porté par le formidable enthousiasme de son équipe, cet amateur et expert a alors dans l’idée d’expérimenter la conversion en électrique d’une Coccinelle de 1971 qui traine derrière son garage. De fait, la mobilité électrique pourrait davantage voir réduire son empreinte carbone grâce au « rétrofit ». Le principe : convertir des véhicules thermiques en électrique à batterie ou à pile à combustible alimentée à l’hydrogène. Une solution de bon sens quand on sait que la rénovation, comme dans le secteur du bâtiment, est bien moins consommatrice de CO2 que la construction. Une solution durable aussi quand on sait que le véhicule ainsi transformé voit sa durée de vie doublée voire triplée !

C’est ainsi que, 2 ans et de belles rencontres plus tard,l’Electro Cox fait une remarquable entrée au Vendée Energie Tour 2017, marquant, par la même, le Top Départ du rétrofit en France ! Mais si l’innovation est là, elle ne répond à aucun cadre juridique. Car alors que plus de 22 pays à travers le monde, dont nos principaux voisins européens, favorisent le rétrofit, en France, ce n’est pas le cas. Légaliser le rétrofit, tel est le nouvel objectif de Jérémy CANTIN, soutenu dans cette ambition par des élus convaincus tels le SYDEV, Vendée Energie, la Région des Pays de la Loire ou encore le Département de la Vendée…

 

2018 : C’est l’année parcours du mérite ! Une année rythmée de représentations lors d’évènements prestigieux tels le Salon international EQUIPE AUTO, le Salon EVER à MOCACO, et encore le MONDIAL DE L’AUTO où Jérémy CANTIN rencontrera pour la première fois François de RUGY alors Ministre de la Transition écologique et solidaire… Une année ponctuée d’expérimentations avec la construction de 2 buggies électriques qui achèveront avec brio le Rallye Aïcha des Gazelle en 2019 et qui marquent une 1ère incursion dans le domaine de la compétition… ou encore la conversion de deux Poids-Lourds confiés par des transporteurs locaux, en électrique… Des challenges chaque fois plus audacieux, des réussites en chaine, des soutiens toujours plus nombreux et une légitimité portée et clamée haut et fort par l’Association AIRE, créée en décembre 2018 par les pionniers de l’industrie du rétrofit électrique en France dont Jérémy CANTIN fait partie « Le rétrofit, c’est bon pour nos poumons, bon pour nos emplois, bon pour la reprise, bon pour nos villes, nos régions, la France et la planète ! »

 

Virage vers l’Assemblée Nationale avec la proposition d’un texte de loi !

Ce travail de rédaction de haute précision est alors confié à un groupe d’élèves en dernière année à l’ICES à La Roche sur Yon (85). A rendu remarquable, résultat concluant ! Le 3 avril 2020, le décret d’application du « Rétrofit électrique » – Art.25 bis de la Loi des Orientations des Mobilités est publié au Journal Officiel. Désormais, tous les véhicules de plus de 5 ans (voitures, véhicules utilitaires, camions, bus et cars) ainsi que les 2 et 3 roues de plus de 3 ans pourront faire l’objet d’une transformation électrique adaptée. « Une nouvelle branche de l’artisanat automobile est née ! »…

… Tel est le Grand Prix gagnant d’une course d’endurance de 3 ans qui verra donc très prochainement l’essor, la création et la structuration d’une nouvelle filière en matière de mobilité durable et d’économie circulaire. Jérémy CANTIN n’en a jamais douté et s’y était préparé. Quelques mois plus tôt, avec ses collaborateurs de BROUZILS AUTOS, il créait une société dédiée à cette nouvelle activité électrique : E pour énergétique, NEO pour renouveau : E-NEO ! Sart up dont il travaille actuellement à la structuration et l’homologation avec la FNA (Fédération National de l’Artisanat Automobile) dont il est Vice-Président de la branche Maintenance Ventes chargé d’électro-mobilité, la Région des Pays de La Loire, la CCI et la CMA de la Vendée.

 

Tout en poursuivant les expérimentations !

Car s’il est aujourd’hui possible de convertir un Poids Lourd en électrique, l’autonomie n’en est pas moins limitée à 120 kms. Un chiffre qui pourrait être plus que triplé en ajoutant une pile à combustible hydrogène au pack moteur ! Et si l’hydrogène pouvait être Français… Et si l’hydrogène pouvait être Vendéen… ce projet bleu n’en serait que plus bleu ! Et quelle aubaine ce sera lorsque Jérémy CANTIN présentera les fruits de son travail dans le cadre du programme LHYFE soutenu par le SYDEV et VENDEE ENERGIE, dont la nouvelle centrale à hydrogène vert sera inaugurée à Bouin (85), au printemps 2021 !

 

Mais avant ça, retour au Vendée Energie Tour 2020 avec la présentation à venir d’une nouvelle prouesse technique : la conversion électrique d’une voiture destinée à la piste, emblématique des années 80, devenue culte grâce à la série télévisée K2000 : la PONTIAC Firebird ! C’est la première étape de son nouveau projet de développement d’un véhicule électrique de compétition pour démontrer, ainsi, la pertinence de ces technologies dans des conditions extrêmes et dans des courses longues.

S’il parvient à réunir les fonds nécessaires à travers le projet Team-VE, Jérémy CANTIN compte bien faire son entrée dans la cour des grands en s’attaquant à un véhicule de course de catégorie européenne, une GT4 qu’il baptiserait « Le Coup d’Après » en référence au Chantier RUPTUR lancé pendant la crise sanitaire du Covid-19 pour construire l’Après, chantier pour lequel il a vivement inspiré l’équipe et su rallier la communauté ! Les partenaires du projet seront en outre accompagnés dans leur démarche de transformation de leur flotte pour devenir des entreprises exemplaires en mobilité durable … Un beau challenge de mise en action de la mobilité durable !

 

Assemblage de simplicité tout en technicité, de passion et de riches collaborations, d’audace explosant d’enthousiasme, modèle de persévérance, d’authenticité et de bon sens, Jérémy CANTIN n’a pas fini de nous surprendre et d’entreprendre pour prouver, toujours plus par l’exemple, qu’initier des projets bleus : c’est possible ! « Quand tout le monde est motivé pour changer les choses, il faut se lâcher ! »

 

Team-VE : https://team-ve.fr/
E-Néo : http://eneo-ve.fr/

Publié le 06/05/2020