Culture de microalgues via la chaleur fatale par Emmanuel Parlier et Gwenaël Maubert

Développer une filière de valorisation de chaleur fatale par la production de microalgues, puis commercialiser les molécules issues de ces algues.

 

Objectifs:

  • Utiliser de l’énergie non exploitée
  • Créer une véritable filière de production de micro-algues

 

Aujourd’hui, il existe de nombreuses opportunités sur le marché des microalgues, mais ce dernier n’étant pas encore organisé en production de masse, les tarifs sont élevés et peu attractifs pour le secteur de l’agroalimentaire.
Pour faire baisser les coûts, et donc les prix, il faudrait développer une filière de production industrielle, avec des installations de taille conséquente qui doivent en permanence être chauffées à plus de 30°C. Or, les sites industriels, lors des processus de transformation ou de production, rejettent de l’énergie dite « perdue » dans l’atmosphère, sous forme de chaleur fatale, ou encore de gaz. Ce projet consisterait alors à créer une synergie en valorisant cette chaleur dans la production puis la commercialisation de microalgues et/ou de molécules issues de ces microalgues (dans l’agroalimentaire, le bien-être, la santé). Cette filière serait organisée en coopérative, afin de massifier les flux.

 

Les acteurs du projet:

  • AFE Consultant
  • Algosource
  • Parlier Environnement
  • G. Maubert
  • B. Menoury

Si vous souhaitez participer à cet atelier et réfléchir avec nous sur ces sujets de société, n’hésitez pas à nous contacter par mail sur communication@ruptur.org