La comptabilité en triple capital

Dessiner un nouveau modèle économique/comptable favorable au développement d’une entreprise soutenable et performante, prenant soin de la nature et des hommes. Prendre en compte non seulement le capital financier mais aussi le capital naturel et humain de l’entreprise.

 

S’il existe bien une norme universellement partagée pour évaluer la bonne santé d’une entreprise, c’est celle de la comptabilité.
Il est bien entendu important pour les entreprises d’évaluer leurs performances au travers de critères économiques et financiers, mais au regard de la crise multidimensionnelle que nous traversons, il est urgent de modifier les normes comptables, et d’y intégrer une dimension environnementale (consommation des ressources, impacts sur les écosystèmes etc.) et sociale (formation, bien-être, évolution salariale, motivation etc.)

 

Le sujet a émergé lors de l’atelier créativité chantiers du 14 mai 2019 : la triple comptabilité doit être un outil pour aider l’entreprise à compter ce qui est – vraiment – important, et pas seulement les euros. Au point de départ, le bien commun, et la nécessité d’investir pour préserver, voire restaurer.

 

Suite à l’intérêt de nos adhérents sur ce sujet, nous avons organisé un atelier créativité thématique sur la comptabilité en triple capital le 1e juillet 2019, en collaboration avec le Groupe Y et les entreprises LEA NATURE et TIBCO. Retour sur cet atelier, qui a mobilisé plus de 50 participants. 

 

Lors de la Seconde édition des Journées Bleues RUPTUR, le 24 septembre à Saint-Nazaire, M. Hervé GBEBO, Vice-président de l’ordre des experts comptables et dirigeant du cabinet COMPTA-DURABLE est intervenu autour d’une table-ronde avec l’entreprise TIBCO, qu’il a accompagné dans sa démarche de transformation comptable. Retour en image sur la Journée Bleue 2019.

 

 

Prochain objectif : lancer des expérimentations en entreprise !! Intéressés ? Contactez nous par mail : mona@ruptur.org